Pour progresser, acceptez l’adversité

Pour progresser acceptez l'adversité

Pendant longtemps, au début de ma carrière de leader, j’avais de la difficulté à prendre la critique et à rencontrer de l’opposition en réunion ou suite à certaines décisions. Probablement dû à un manque de confiance en moi, à un manque d’expérience ou à d’autres manques. Vis-à-vis l’adversité, malgré que je fasse en sorte que cela ne paraisse pas trop, j’avais tendance à me mettre sur la défensive. J’en faisais une affaire personnelle. Par conséquent, j’étais moins à l’écoute du point de vue de l’autre. Je croyais que les gens étaient contre moi, alors qu’ils étaient seulement contre l’idée ou le projet.

La fameuse communication au travail

 leaderauthentique.com_coaching_professionnel_femme-porte-voix

Tout à déjà été dit à propos de la communication

Je me demandais comment aborder le thème de la communication sans faire trop cliché. Qu’est-ce qui n’a pas déjà été dit sur le sujet? Quel sondage n’a pas encore été réalisé? Quel contexte n’a pas été exploré? J’ai dû me résigner. Tout a été dit, évalué, mesuré et sondé. Alors, comment se fait-il qu’il y ait encore tant de problèmes liés à la communication au travail?

Mobilisation et performance par le Flow

Mobilisation et performance par le Flow« La suprême récompense du travail n’est pas ce qu’il vous permet de gagner, mais ce qu’il vous permet de devenir. » John Ruskin

Partant du principe qu’une personne heureuse a plus de chance d’être mobilisée et de donner un rendement optimal (le Flow)[1], il est juste de penser qu’un ensemble de travailleurs heureux est mieux disposé à former une équipe performante. Cela dit, voici ce qu’un leader doit faire pour mettre en place un environnement favorable au Flow.

Les 8 conditions et caractéristiques à la base du FLOW

1. Objectifs clairs

  • avoir une bonne connaissance de son entreprise et de ses mécanismes;

La performance par la mobilisation

 leaderauthentique.com_coaching_professionnel_mobilisation

Le 18 juin dernier, j’assistais à une conférence dont le thème était La culture comme avantage compétitif. Le conférencier Benoit Hardy-Vallée, consultant exécutif chez IBM Kenexa disait, entre autres choses, que la performance passe d’abord par la mobilisation.

Mais comment savoir si vos employés sont mobilisés? Prenez le temps de valider les 4 conditions suivantes auprès de vos employés.

Les 4 conditions de la mobilisation du personnel

  1. Satisfaction : Je suis dans l’ensemble extrêmement satisfait(e) de mon entreprise en tant que lieu de travail. Oui __  Non __
  2. Volonté de promouvoir : Je recommanderais mon entreprise comme un excellent environnement de travail. Oui __  Non __

Vous choisiriez-vous comme patron?

Vous choisiriez-vous comme patron?

Votre patron idéal

Pensez au meilleur patron que vous avez eu. Qu’est-ce qui faisait de lui, la crème de la crème? Quelles étaient les caractéristiques qui le rendaient si différent des autres? C’était peut-être la clarté de sa vision et de ses propos, la confiance qu’il inspirait et qu’il vous accordait, sa rigueur et sa cohérence, son écoute, son soutien, l’intérêt qu’il vous manifestait, etc. Voilà quelques traits distinctifs qui me sont mentionnés, lorsque je pose cette question aux gens en formation.

Devenez le meilleur patron de vos employés

Si vous deviez vous choisir comme patron, qu’est ce que vous devriez changer pour devenir votre meilleur patron?