Les compétences des leaders d’équipes performantes

Les compétences des leaders d'équipes performantesDans le contexte économique que l’on vit, le mot d’ordre est souvent de faire plus avec moins. Mais cela ne peut pas se faire de façon durable sans effort de la part des leaders. Ainsi, pour obtenir un maximum d’équipes performantes, les entreprises doivent s’assurer d’avoir des leaders possédants les compétences nécessaires pour atteindre cet idéal de performance.

À partir de la théorie du Flow (vous pouvez lire l’article Mobilisation et  performance par le Flow pour en comprendre les conditions) de Mihaly Csikszentmihalyi, j’ai regroupé ce qui est attendu d’un leader qui souhaite favoriser le rendement optimal de ses employés.

Quand ça va mal, tout ne va pas mal (L’enquête-diagnostic)

leaderauthentique.com_coaching_professionnel_santeParfois, certains employés ou patrons ont l’impression que rien ne va plus. Malheureusement, les expériences passées et l’inaction des responsables leur donnent souvent raison. Aussi, lorsque nous sommes directement touchés par une situation tendue, nous sommes très souvent plus émotifs qu’objectifs. Il est alors difficile de prendre le recul nécessaire pour analyser calmement la situation et d’en tirer les bonnes conclusions. Sans compter, que lorsqu’une problématique traîne depuis trop longtemps, un certain cynisme s’installe et il devient difficile pour le personnel d’imaginer un changement possible. Alors, quoi faire?

Trois conditions essentielles pour une performance optimale

Trois conditions pour la performance

Récemment, je lisais un article sur la performance optimale des entreprises. Je vous partage les conditions qui y sont présentées. En plus d’être intéressantes, elles correspondent à celles proposées par  Mihaly Csikszentmihalyi avec sa théorie sur le Flow (vous pouvez lire mon article sur le sujet Mobilisation et performance par le Flow).

Après avoir interrogé plusieurs centaines de gestionnaires, Susie Cranston et Scott Keller de McKinsey Quarterly ont établi que, pour obtenir une performance optimale, les entreprises doivent travailler sur trois niveaux.

1. Sur le plan rationnel (quotient intellectuel de l’entreprise – QI)

Une communication efficace :

  • clarté des rôles;

Comment démobiliser son personnel de façon efficace?

Comment démobiliser son personnel de façon efficace

Il faut reconnaître à chaque leader les forces et les talents qui le distinguent. Or, certains leaders excellent dans le domaine de la démobilisation de leurs collaborateurs. Comment y arrivent-ils?

Une promesse est une dette!

Il est bon pour un leader de se souvenir de cet adage pourtant simple, mais si souvent oublié.

Comme une dette, la promesse est un dû. De ce fait, le défaut de respecter son engagement entraîne des pénalités. Évidemment, un premier retard justifié peut être pardonné, si je suis habituellement bon payeur (crédible) aux yeux du prêteur. Toutefois, des manquements répétés entraîneront la rupture du lien de confiance, pourront conduire à la fin du contrat (démobilisation, inconduite, démission, etc.) ou à des mesures de compensation (grief, revendication, poursuite, etc.). En clair, le leader aura lui-même créé un contexte peu favorable à l’atteinte de ses objectifs.