Choisir d’être un leader – D’abord un choix éclairé

Choisir d'être un leader

Lorsque l’on réalise, après bien des maux, que le leader en place n’est pas adéquat, il est facile de blâmer l’entreprise pour ce choix. Mais qu’en est-il des personnes qui acceptent le poste? Certaines l’acceptent sans même en connaître les réelles implications, et ce, simplement pour améliorer leur lustre (titre, pouvoir, etc.) et leur sort (salaire, conditions, fonds de pension, etc.). D’autres le font en croyant sincèrement avoir ce qu’il faut pour jouer ce rôle de façon efficace, alors que ce n’est pas le cas. Nonobstant le fait que l’entreprise doit s’assurer de mettre en place un processus de sélection rigoureux, comme mentionné dans l’article précédent Choisir un leader-Les prémices d’une démarche gagnante (2/2), le leader en poste est aussi responsable de son choix. De ce fait, je propose une démarche réflexive à ceux et celles qui aspirent à jouer ce rôle fondamental dans la dynamique d’une équipe.