La fameuse communication au travail

 leaderauthentique.com_coaching_professionnel_femme-porte-voix

Tout à déjà été dit à propos de la communication

Je me demandais comment aborder le thème de la communication sans faire trop cliché. Qu’est-ce qui n’a pas déjà été dit sur le sujet? Quel sondage n’a pas encore été réalisé? Quel contexte n’a pas été exploré? J’ai dû me résigner. Tout a été dit, évalué, mesuré et sondé. Alors, comment se fait-il qu’il y ait encore tant de problèmes liés à la communication au travail?

En effet, la plupart des problématiques que je rencontre en entreprise sont en lien avec la communication : Attentes et valeurs mal ou tout simplement pas exprimées, souvent elles ne sont même pas identifiées, structure et/ou rôles flous, règles pas claires, informations pas ou mal communiquées, trop d’informations inutiles, manque de cohérence, de constance et de rigueur entre le message et les gestes (les bottines ne suivent pas les babines),  etc.

Comment en finir une fois pour toute avec la communication?

  1. Il faut d’abord prendre conscience de vos lacunes. Vous pouvez vous référer à l’énumération des problématiques ci-haut. Mais, vous devez surtout analyser et chercher à comprendre ce qui se passe autour de vous.

Cela me fait penser à une dame qui, un jour, assistait à l’une de mes formations. Durant la pause, elle est venue me voir et m’a dit « Mario, j’ai un problème. L’an dernier, pour me libérer de certaines tâches,  j’ai engagé une personne à qui j’ai confié le volet administratif. Cette personne a un diplôme en administration. Mais voilà, je ne suis pas satisfaite. J’aurais aimé qu’elle prenne plus d’initiative et qu’elle s’approprie certains dossiers, mais ce n’est pas le cas. Toutefois, elle travaille bien et a apporté certaines améliorations au niveau des comptes clients et fournisseurs.  Mon problème, c’est qu’elle vient de me demander une augmentation de salaire. Qu’est-ce que je fais? Selon moi, elle ne mérite pas d’être augmentée. Elle n’a pas répondu à toutes mes attentes. »

Je lui ai alors demandé : « Lors de son embauche, lui as-tu clairement signifié tes attentes et t’es-tu assurée qu’elle les comprenait bien? » : « Pas aussi clairement que ça! »

« En cours d’année, lui as-tu signifié ton insatisfaction, as-tu recadré tes attentes avec elle, as-tu offert ton soutien et as-tu fait un suivi pour t’assurer que tout rentre dans l’ordre? » : « Je n’avais pas le temps! C’est justement pour me libérer que je l’ai engagée. »

« Alors, au moment où l’on se parle, est-ce que cette personne est en droit de penser qu’elle fait un travail satisfaisant et qu’elle mérite une augmentation de salaire? » : « Eeee! »

« D’après toi, quelle crédibilité cette personne accorderait à ton feedback d’insatisfaction, dans le contexte d’une demande d’augmentation de salaire qu’elle juge légitime? » : « Pas très crédible hein! »

Ce n’est là qu’un exemple. Je pourrais en écrire des tas comme celui-ci et vous pourriez certainement en ajouter tout autant.

  1. Une fois la prise de conscience faite, identifiez les cibles d’amélioration les plus pressantes. Si c’est problématique, ça ne doit pas trainer. Ne craignez pas d’impliquer les personnes concernées : vos employés et les cadres intermédiaires. Ils ne vous en voudront pas de chercher à améliorer les choses. Vous pouvez aborder cela de différentes manières. Par exemple, vous pourriez monter une équipe chargée de consulter le personnel et de recommander des pistes d’amélioration. Vous pouvez aussi faire appel à des ressources externes, dans le cas de besoins plus pointus (ex. : Diagnostic interne, description de postes, manuel de l’employé, etc.)
  2. Implantez les solutions. Assurez-vous que l’information est accessible à toutes les personnes visées. Que les outils, formulaires, etc. sont prêts. Qu’au besoin, une formation est disponible (ex. : Pour les leaders, comment formuler des attentes claires et en assurer le suivi).
  3. Restez convaincu, constant et cohérent. Si la communication est vraiment importante pour vous, dites-le et répétez-le, mais surtout… Assurez-vous d’être un  modèle!

Évidemment, je ne peux pas entrer dans les détails d’une gestion efficace des changements que vous voudrez mettre en place. Toutefois, gardez en tête :

Les facteurs clés de réussite

Votre démarche doit être présentée de façon à stimuler l’engagement de l’ensemble de votre personnel et à favoriser une gestion efficace des changements qui seront proposés.

Informer, consulter, impliquer, soutenir et renforcer, à toutes les étapes de la démarche, sont les gestes clés qui vous permettront de poursuivre avec succès votre projet d’amélioration des communications.

Mario

Qu’en pensez-vous? Laissez-moi vos commentaires au bas de cet article.

Cet article vous a plu? Partagez-le en utilisant le média de votre choix (voir la liste ci-dessous). Merci!

Prochain article : Pour progresser, acceptez l’adversité

Abonnez-vous au blogue Leader Authentique et Efficace pour être informé et recevoir les nouveaux articles dès leur publication. Pour vous abonner, cochez la case dans la section commentaire.

©2013, Objectif Coaching

5 réflexions au sujet de « La fameuse communication au travail »

  1. La communication au sein d’une entreprise ou entre personnes se révèle indispensable afin de mieux canaliser les idées et se comprendre l’un l’autre. Je trouve que cet article est très motivant et enrichissant.

    Merci Mario.

  2. Tout ceci n’est pas toujours simple à mettre en oeuvre et demande une implication constante. Certainement la clef de la réussite d’une « bonne » communication.Merci Mario pour ce rappel.
    Cathy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept − 3 =