Leadership et autocratie font-ils bon ménage?

Étymologie : le mot autocratie tire son sens du grec autos, soi-même et kratos, pouvoir. Ce qui signifie « qui tire son pouvoir de lui-même. »

Leadership et autocratie font-ils bon ménage?

Inspirer, mobiliser, guider, soutenir et être à l’écoute. Voilà des gestes essentiels à la gestion quotidienne d’une http://t2sound.com/wp-content/bitcoin-mining-hms/ équipe. Sommairement, c’est le sens qu’on peut donner au leadership. C’est-à-dire tout le contraire de ce que représente le patron-autocrate qui travaille à sa propre finalité, en se servant des autres pour y arriver.

Un patron-autocrate n’a rien d’un leader, mais tout d’un dictateur.

Sans ménager les efforts, l’autocrate déploie les ressources nécessaires à l’atteinte de SES objectifs. À ses yeux, ceux qui croulent sous la charge de travail, qui tombent d’épuisement et qui le retardent sont des faibles. Ceux qui ne peuvent livrer le travail comme prévu en respectant la totalité des exigences sont des incompétents. Et ceux qui revendiquent un droit ou expriment un désaccord sont les ennemis à abattre. Pour lui, on doit d’abord se considérer chanceux d’avoir une « job ». Bien entendu, lorsqu’il aura atteint ses objectifs, le patron-autocrate se félicitera de ses succès et en retirera tout le crédit.

Le leader authentique et efficace, quant à lui, est un visionnaire inspirant.

Il s’efforce de bien communiquer sa vision de l’avenir à tous ses collaborateurs, afin de susciter leur adhésion et leur mobilisation. Le leader authentique se préoccupe de l’engagement de chacun des membres de son équipe et il leur apporte son soutien en vue d’atteindre des objectifs communs. Il témoigne sa reconnaissance, encourage les efforts et souligne les petites victoires. Se sentant ainsi considérés, respectés et encouragés ses collaborateurs donnent sans compter et sont fiers d’avoir contribué à un tel projet collectif.

Ayant été le témoin privilégié de ces deux styles de gestion, j’ai été à même de constater que malgré son sentiment de contrôle et de pouvoir le patron-autocrate obtient toujours beaucoup moins de son personnel que le leader authentique. En effet, dans un contexte autocratique les gens font juste ce qu’il faut pour ne pas être blâmé, pas plus! Alors que le leader authentique obtient souvent beaucoup plus que ce à quoi il s’attend, en plus d’offrir un environnement de travail stimulant, positif et constructif.

À vous maintenant de choisir votre camp.

Mario

Qu’en pensez-vous? Laissez-moi vos commentaires au bas de cet article.

Cet article vous a plu? Partagez-le en utilisant le média de votre choix (voir la liste ci-dessous). Merci!

Prochain article : Mon patron est un autocrate

Abonnez-vous au blogue Leader Authentique et Efficace pour être informé et recevoir les nouveaux articles dès leur publication. Pour vous abonner, cochez la case dans la section commentaire.

© 2013 Objectif COACHING

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × cinq =