Mobilisation et performance par le Flow

Mobilisation et performance par le Flow« La suprême récompense du travail n’est pas ce qu’il vous permet de gagner, mais ce qu’il vous permet de devenir. » John Ruskin

Partant du principe qu’une personne heureuse a plus de chance d’être mobilisée et de donner un rendement optimal (le Flow)[1], il est juste de penser qu’un ensemble de travailleurs heureux est mieux disposé à former une équipe performante. Cela dit, voici ce qu’un leader doit faire pour mettre en place un environnement favorable au Flow.

Les 8 conditions et caractéristiques à la base du FLOW

1. Objectifs clairs

  • avoir une bonne connaissance de son entreprise et de ses mécanismes;
  • clarifier les rôles, les tâches, les attentes, les règles et les objectifs;
  • rendre accessibles l’information et les ressources nécessaires;
  • s’assurer de la compréhension de ses collaborateurs.

2. Équilibre entre le défi et les compétences

  • offrir des défis stimulants à la hauteur des compétences des gens. Le défi doit demander un effort suffisant pour favoriser le développement des compétences;
  • identifier les activités qui ont été des sources de Flow dans la vie professionnelle de ses collaborateurs et viser à les reproduire;
  • aider ses collaborateurs à découvrir ce qui les anime vraiment et ce dans quoi ils sont susceptibles de vivre le Flow.

3. L’activité est en soi source de satisfaction

  • offrir des défis satisfaisants aux yeux de ses collaborateurs;
  • mettre en œuvre des stratégies individuelles permettant de tirer le meilleur de chacun.
    • Le Flow est avant tout une affaire individuelle (une même recette ne convient pas à tous).

4. Haut degré de concentration sur l’activité

5. Perte du sentiment de conscience de soi

6. Distorsion de la perception du temps

Pour les 3 conditions qui précèdent :

  • offrir des défis captivants;
  • fournir un contexte et des interactions propices :
    • Permettre aux employés d’être totalement concentrés sur l’activité;
    • Un grand nombre de défis, une charge de travail élevée ou un environnement trop agité peuvent rendre impossible un rendement optimal.

7. Rétroaction directe et immédiate

  • être présent, offrir du soutien et faire du renforcement :
    • Tenir compte de la nature du renforcement.
    • Ne pas craindre d’innover et d’adapter les mesures aux besoins des personnes.
  • s’attarder au ressenti des collaborateurs :
    • Les questionner avant, pendant et après la tâche, leur permettre de s’exprimer et, au besoin, s’ajuster.

8. Sensation de contrôle de soi et de l’environnement

  • offrir suffisamment d’espace aux gens pour leur permettre de se réaliser et de s’exprimer;
  • favoriser la collaboration entre les personnes :
    • le travail en équipe dans certains contextes est favorable au Flow (séance de réflexion organisée, buts communs, etc.)
  • créer une dynamique d’équipe où chacun peut influencer la démarche du groupe :
    • La solitude est difficile. Donc, nuisible au Flow.

À vous maintenant de mettre en place un environnement favorable au Flow, pour obtenir une équipe mobilisée et performante.


[1] Théorie développée par le psychologue Mihaly Csikszentmihalyi (1990)

Mario

Qu’en pensez-vous? Laissez-moi vos commentaires au bas de cet article.

Cet article vous a plu? Partagez-le en utilisant le média de votre choix (voir la liste ci-dessous). Merci!

Prochain article : La fameuse communication au travail

Abonnez-vous au blogue Leader Authentique et Efficace pour être informé et recevoir les nouveaux articles dès leur publication. Pour vous abonner, cochez la case dans la section commentaire.

©2013, Objectif Coaching

2 réflexions au sujet de « Mobilisation et performance par le Flow »

  1. Intéressant! Ayant fais des études en loisirs nous nommons le FLOW – « expérience optimale de loisir » à travers laquelle le pratiquant à une activité de loisir (peu importe la nature de celle-ci) arrive à une sorte « d’état de grâce » dans son expérience.

    Les 3 premiers points font références à des conditions favorables à la mise en place du FLOW (objectifs clairs, équilibre et satisfaction) les 5 autres font plus références au résultat lorsque les 3 premières conditions sont réunies.

    Je trouve intéressant de l’appliquer comme concept de mobilisation et de performance et ce peu importe le champ d’intervention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − onze =