Pour progresser, acceptez l’adversité

Pour progresser acceptez l'adversité

Pendant longtemps, au début de ma carrière de leader, j’avais de la difficulté à prendre la critique et à rencontrer de l’opposition en réunion ou suite à certaines décisions. Probablement dû à un manque de confiance en moi, à un manque d’expérience ou à d’autres manques. Vis-à-vis l’adversité, malgré que je fasse en sorte que cela ne paraisse pas trop, j’avais tendance à me mettre sur la défensive. J’en faisais une affaire personnelle. Par conséquent, j’étais moins à l’écoute du point de vue de l’autre. Je croyais que les gens étaient contre moi, alors qu’ils étaient seulement contre l’idée ou le projet.