Avec le PACME, la Covid-19 devient une opportunité à saisir

Avec le PACME, la Covid-19 devient une opportunité à saisir

Soyez honnête, avant que la pandémie frappe et vienne perturber nos vies, tout n’était pas parfait dans votre entreprise. Pour preuve, selon un sondage de Mercer (2011), un peu plus d’un travailleur canadien sur trois (36 %) songe sérieusement à quitter son organisation.

C’est fini le temps où l’on pouvait tenir pour acquis qu’il y aura toujours quelqu’un pour faire le travail. Préserver ses ressources humaines devient un défi quotidien. Parce que le facteur humain est devenu un avantage concurrentiel critique, avoir un personnel heureux ne va pas à l’encontre de la réussite en affaires. Bien au contraire, les entreprises qui ont pris ou qui prendront le virage d’une gestion plus humaine auront plus de chance de rester dans la course. Comme le souligne Nayar (2011) « en privilégiant son personnel, une entreprise construit de nouveaux et précieux avantages concurrentiels. »