Un leader, ça marque!

Un leader, ça marque!

Récemment, une bonne connaissance à moi a été rencontrée par son patron, dans le but de recadrer un comportement jugé inadéquat. C’est exactement ce à quoi je m’attends d’un leader responsable. Parce que trop de leaders n’ont pas le courage nécessaire pour gérer les situations difficiles. Cependant, le patron en question ne s’est pas préoccupé de l’impact de son intervention. Rappelez-vous, un leader, ça marque!

La rencontre

D’abord, il est important de préciser que, selon cette employée, son patron l’estime beaucoup et leurs échanges sont habituellement très cordiaux. De plus, elle reconnait les compétences de son leader et apprécie son mode de gestion.

Rétention du personnel : Votre entreprise est-elle un panier percé ?

Rétention du personnel : Votre entreprise est-elle un panier percé?

Depuis un certain temps déjà, nous entendons beaucoup parler de pénurie de main-d’œuvre. Je vois autour de moi des gens se mobiliser et des stratégies se déployer pour attirer des travailleurs spécialisés et non spécialisés. Bien entendu, des secteurs d’activité et des régions sont plus touchés que d’autres. Des entreprises pourraient être plus productives, mais, faute de personnel, elles doivent limiter leur production. Privant ainsi ces entreprises et l’État de revenus. Nous sommes donc tous concernés.

Rompez avec la pensée magique des leaders incompétents

Rompez avec la pensée magique des leaders incompétents

Récemment, je lisais un article intéressant sur les nouveaux leaders et la pleine conscience. Puisqu’il me rejoignait dans ma pratique et mon enseignement, je n’ai pas hésité à le partager avec le commentaire suivant : Être conscient de soi et de son impact sur les autres est déjà un premier pas important pour être un leader authentique et efficace. Avec davantage d’attention et de volonté, plus de leaders peuvent accéder à la pleine conscience. Bien entendu, j’aurais pu terminer ce commentaire en y ajoutant … et obtenir plus de satisfaction et de succès.

Apprenez à gérer à l’aide des couleurs Insights

Apprenez à gérer à l'aide des couleurs InsightsNous avons tous déjà entendu quelqu’un dire qu’il est vert, jaune, bleu ou rouge. Mais qu’est-ce que cela signifie? En fait, l’origine des couleurs découle des fonctions psychologiques de Carl Jung qui comprenaient l’extraversion et l’introversion. Reprises par le psychologue William Marston (inventeur du détecteur de mensonges) qui élabora 4 types de réactions comportementales : Dominance (rouge : comment faites-vous face aux problèmes et aux défis?), Influence (jaune : comment gérez-vous des situations impliquant des personnes et des idées?), Stabilité (vert : comment faites-vous preuve de rythme et de cohérence?) et Conformité ou consciencieux (bleu : comment réagissez-vous aux règles et aux procédures?) qui forme le DISC. Ce n’est que beaucoup plus tard que les premiers tests ont été développés pour permettre d’identifier le style comportemental des personnes. Or, aujourd’hui, il est possible d’aller encore beaucoup plus loin : apprenez à gérer à l’aide des couleurs Insights.

Être organisé augmente la satisfaction de soi

satisfaction de soi

Êtes-vous de ces personnes qui, à la fin de leur journée, ont souvent un sentiment d’insatisfaction? Dans le cadre de mon travail à titre de consultant et de coach, il m’arrive de rencontrer des leaders qui, au fil du temps, doutent de leurs compétences et ne ressentent plus de satisfaction de soi. Laissez-moi vous raconter l’histoire de Jean et de Marie (noms fictifs) qui travaillaient pour le même organisme et qui se remettaient régulièrement en question.

Un bon leader se préoccupe de consolider son équipe

consolider son equipe

Pour conclure à propos de mon étude sur les compétences clés d’un leadership favorisant le maintien d’un milieu de travail positif et stimulant, les participants ont mis en évidence le rôle important que doit jouer le leader pour consolider son équipe. Il est attendu du leader qu’il présente des objectifs communs pour que tous les membres aient une direction qui les unit. Il doit y avoir cohésion. Le leader doit encourager la mobilisation, l’engagement, l’esprit d’équipe et la collaboration. À ce propos, Saint-Exupéry a dit « Force-les de bâtir ensemble une tour et tu les changeras en frères. Mais si tu veux qu’ils se haïssent, jette-leur du grain » (cité dans Citadelle, 1948).

Soyez plus qu’un leader… Soyez un bon coach

coach

Une fois qu’un leader a fait le choix éclairé de gérer du personnel, qu’il est conscient de son rôle et de l’importance de bien communiquer, il doit savoir ce qui suit. Les résultats de mon étude démontrent clairement que les employés souhaitent avoir un leader capable de les coacher. C’est‑à‑dire quelqu’un qui s’intéresse à leur développement continu et qui croit en leur potentiel. Pour l’entreprise, avoir des leaders-coaches c’est la garantie d’obtenir plus dans un contexte stimulant et valorisant. C’est un engagement auprès du personnel à offrir un cadre de travail respectueux et constructif. Pour le leader, être un bon coach c’est :

Confronter les employés et les situations difficiles

confronter

Toujours dans le cadre de mon étude sur les compétences clés d’un leadership favorisant le maintien d’un milieu de travail positif et stimulant, les participants m’ont permis de présenter le courage comme étant l’une des caractéristiques indispensables que doit avoir un leader. Ce qui m’a inspiré la petite maxime suivante : « Celui qui prend la barre du leader « ship », doit être paré à affronter les mers agitées ». Parce qu’il est clair que le leader doit être en mesure de gérer les conflits lorsqu’ils surviennent et même les prévenir. Il doit aussi être proactif quant à la résolution de problèmes. Les gens s’attendent à ce qu’un leader ait le courage de confronter les employés et les situations difficiles, afin d’arriver à une résolution satisfaisante.