Un leader, ça marque!

Un leader, ça marque!

Récemment, une bonne connaissance à moi a été rencontrée par son patron, dans le but de recadrer un comportement jugé inadéquat. C’est exactement ce à quoi je m’attends d’un leader responsable. Parce que trop de leaders n’ont pas le courage nécessaire pour gérer les situations difficiles. Cependant, le patron en question ne s’est pas préoccupé de l’impact de son intervention. Rappelez-vous, un leader, ça marque!

La rencontre

D’abord, il est important de préciser que, selon cette employée, son patron l’estime beaucoup et leurs échanges sont habituellement très cordiaux. De plus, elle reconnait les compétences de son leader et apprécie son mode de gestion.

La reconnaissance démystifiée

La reconnaissance démystifiée

Tout le monde en parle, mais encore trop peu la pratique. Au fil de mes interventions auprès de leaders, je réalise à quel point la reconnaissance reste un mystère pour plusieurs. Ils savent que c’est important. Cependant, pour certains, peu importe ce que tu fais au travail, ça fait partie de ta « job ». La reconnaissance vient donc avec le chèque de paye. Alors, qu’est-ce qu’on peut faire de plus? Pourtant, la reconnaissance joue un rôle majeur dans la satisfaction au travail et la mobilisation du personnel. Pour cette raison, je vais tenter de la démystifier en répondant aux nombreux : pourquoi? Comment? Et quand? Que j’entends de façon régulière.