Pourquoi vos clients vous rappellent-ils?

Pourquoi vos clients vous rappellent-ils?

Démarrage et premiers clients

Lorsque j’ai démarré mon entreprise en 2004, j’espérais évidemment que ça marche. Au début, il y avait tellement de choses à penser, à voir et à développer que j’étais totalement absorbé par la tâche. Je n’avais pas le temps de me questionner ni de réfléchir quant à l’avenir. Tout était à faire. J’étais dans le « là, maintenant! » Je ne pouvais pas m’arrêter. Certains me diront « T’aurais dû faire un plan d’affaires! » C’est probablement la meilleure approche de démarrage, mais je ne l’ai pas fait. De toute façon, à ce moment précis, tout ce que je savais c’était que je voulais éveiller la conscience des leaders quant à leur impact sur leurs employés et leurs résultats. Et, pour moi, la solution était la formation. Les volets coaching et consultation se sont ajoutés plus tard, lorsque des clients m’ont fait part de leurs besoins d’accompagnement.

Priorité aux besoins des clients

Je n’ai pas peur de le dire, au-delà du rêve, de la passion et de la mission que je m’étais donnée, il y avait évidemment le besoin de faire de l’argent. Toutefois, certains « dragons » des finances ne seront pas d’accord avec moi, à partir du moment où l’objectif no 1 est de s’enrichir, d’avoir un nombre d’abonnés toujours plus grand et d’avoir plus de notoriété, on perd de vue le client, ses besoins, ses préoccupations, ainsi que ses intérêts. Le danger, c’est que l’on risque alors de trop forcer la note et de proposer des solutions qui ne sont pas adaptées aux besoins du client ou d’insister pour qu’il s’engage dans un processus plus complexe et plus coûteux que nécessaire. En clair, de passer nos intérêts personnels avant ceux des clients.

Je m’en confesse, j’ai été tenté de prendre la voie de l’abondance. J’ai même cherché des modèles pour m’en inspirer. Des personnes qui réussissent ($$$) et qui ont une grande visibilité sur le Web, en y offrant une panoplie de services, vidéos, livres, etc. Je crois vraiment que ces personnes répondent à des besoins et font du bien à leurs clients. Cependant, je ne me reconnais pas dans ce modèle d’affaires, dans cette approche qui mise sur l’urgence d’agir et de s’inscrire; c’est la psychologie au service du marketing à son meilleur.

Retour aux sources

Avec le temps, je réalise que ce qui a fait mon succès comme leader, ce sont les valeurs de base auxquelles j’ai toujours été fidèle : honnêteté, transparence, intégrité, respect, humilité et ouverture. Bref, être vrai et attentif aux autres. Bon! J’ai peut-être reluqué un peu ailleurs, mais je suis vite revenu à mes propres valeurs.

Plus d’une fois, des gens m’ont reflété ce que je dégageais et ce qu’ils appréciaient de moi. J’étais flatté, mais je n’en saisissais pas toute la portée. Aujourd’hui, j’ai cessé de suivre les personnes que je voyais comme des modèles. Je vais plutôt poursuivre sur la voie de mes valeurs profondes. C’est ce qui m’a toujours guidé et c’est ce qui me réussit le mieux. Parce que c’est moi! Et, c’est pour cela que mes clients me rappellent.

Et vous, pourquoi vos clients vous rappellent-ils?

Mario

Qu’en pensez-vous? Laissez-moi vos commentaires au bas de cet article.

Cet article vous a plu? Partagez-le en utilisant le média de votre choix (voir la liste ci-dessous). Merci!

Prochain article : Le leadership sous la loupe de Patron clandestin (Under cover boss)

Abonnez-vous au blogue Leader Authentique et Efficace pour être informé et recevoir les nouveaux articles dès leur publication. Pour vous abonner, cochez la case dans la section commentaire.

©2013, Objectif Coaching

2 réflexions au sujet de « Pourquoi vos clients vous rappellent-ils? »

  1. Mes clients me rappellent bien sûr parce que mon offre de service répond à leurs besoins. Mais cela va bien au delà de ça. Je crois sincèrement que l’on attire les gens pour qui nous pouvons faire la différence. Mes clients me reviennent parce qu’ils apprécient mon ouverture, mon non-jugment, mon accueil et ma façon de les amener à prendre conscience des changements et à passer à l’action. J’agis comme catalyseur. Je pense bien humblement qu’ils ressentent l’amour et la foi que j’ai en leur potentiel et la passion qui me porte dans ma profession.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × trois =